Le programme de recherche RECIMA, Réseaux cisterciens au Moyen Âge, a débuté ses activités en 2016. Porté par laboratoire « Temps, Mondes, Sociétés » (TEMOS), UMR 9016 CNRS et Le Mans Université, il est conçu comme une expérience méthodologique transdisciplinaire destinée à évaluer le potentiel de renouvellement d’un champ classique de l’histoire médiévale, les études cisterciennes, par la mise en œuvre concrète des études de réseaux.

Ses travaux ont notamment été jalonnés par deux workshops internationaux qui se sont tenus à l’Université du Mans en avril 2017 et en juin 2018.

RECIMA a en outre bénéficié, pour ses activités, du soutien financier des institutions suivantes :

L’Institut du Pluralisme Religieux et de l’Athéisme (IPRA)

L’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF)

– Le Contrat de Plan État-Région « Développement et Internationalisation des Lettres, Langues, Sciences humaines et sociales en Pays de la Loire » (CPER DI2L2S) géré par la Maison des Sciences de l’Homme Ange-Guépin (USR 3491)


Publié par

Ghislain Baury

Le Mans Université

Les commentaires sont fermés.